Tonio…ReinesHerz

Tonio…ReinesHerz, ou Tonio le cœur pur, c’est moi. Bon, comment me décrire ? Charmant jeune homme bien sous tout rapports (ouais, on y croit à donf !) mais à la limite de la schizophrénie parfois.

Bon, si on ne se connait pas personnellement, c’est tout ce que vous avez besoin de savoir sur moi. Et ce blog ? Bon, parlons-en. C’est le chapitre 4 d’une aventure qui dure depuis le mois d’Août 2006. À l’époque je rentrais en terminale. Au début, mon blog, c’était un peu comme n’importe quel skyblog (sauf que moi j’étais PAS sur skyblog ! HA !), à savoir du racontage de vie. Et puis petit à petit, ça a évolué. Je me suis mis à écrire, d’abord en vers, et mes vers étant tellement ridicules (allez fouiller dans le chapitre 1, vous allez rire parfois), je suis passé à la prose. Passionné de science-fiction et de fantasy, grand rôliste et autrefois wargamer (plus maintenant, l’univers et le jeu m’intéressent, mais peindre les figurines, ça me fait genre, trop chier) je n’ai pas eu de mal à trouver vers où orienter ma prose. Il se pourrait même que vous trouviez de ci de là des extraits de mon projet: Naissance d’un Ange, qui raconte l’histoire de l’ascension d’un guerrier space marine, mais c’est pas sûr. Et puis des fois, j’avais besoin (ou envie) d’ouvrir ma gueule. Que ce soit pour encenser, partager, insulter, conchier, détruire, vomir, politiser, chroniquer, engueuler, railler, informer, déconner, voire déblatérer parfois, en me lisant écrire (alternative blogosphérique à « en m’écoutant parler »).

Voilà le véritable objet de mon blog donc, et la véritable excuse au déchargement de pédantisme qui le frappe violemment sous ma plume:

  • informer
  • divertir
  • déconner
  • découvrir
  • déblatérer
  • insulter (et la je casse l’alternance -er / -ir)
  • encenser
  • vomir (et je la remet)
  • partager

Donc dans ce blog on retrouvera en vric et en vrac: mes coups de cœurs et de gueules, des histoires, des textes plus ou moins sans intérêt, des tranches de ma vie (oui, parce que je parle AUSSI de moi, mais pas que), de disques vinyles et d’autres choses.


%d blogueurs aiment cette page :