Considérations sans importance

Où il sera question de 3615 My Life puissance 10,000

Oyo lecteur. Bien ou bien ? Ça fait un moment que je n’ai rien posté ici. Je n’écris que peu en fait dans l’absolu. Pour te dire, j’avais presque oublié à quoi ressemblait l’interface de wordpress…

Alors en fait, de toi à moi lecteur, cet article, il ne sera pas très intéressant. Un genre d’instrospection sur moi même. Je vais essayer d’écrire noir sur blanc (gris sur noir en fait…) ce à quoi je me suis occupé ces derniers jours. Parce que j’ai un petit coup de blues et que je m’interroge réellement sur ce que j’ai fait depuis…

First of all, suite à la petite traduction d’il y a un mois (mais si mais si, tu te rappelles) j’ai écrit un article sur voldemag, le blog dont on ne dit pas le nom. Je pense modestement avoir correctement apporté ma pierre à la reflection, surtout dans les commentaires en fait.

J’ai vu un article, posté sur le 3e nombril de Jul, que j’aime beaucoup, un article qui m’a troué le cul. Il m’a troué le cul parce d’une part je me suis senti visé, car cet article représente peu ou prou tout ce que j’attend d’un emploi et que d’autre part, il représente tout ce que je déteste chez le travailleur. Et je me suis senti très bête, parce que je n’ai pas réussi à dire à Julie toute la terreur que son article m’inspirait, et que même là, je ne sais pas si j’en serais capable. Et je me suis senti faible parce que je n’ai même pas envie de chercher en moi la force d’essayer.

Non, en fait globalement, je sais pas ce que j’ai foutu ces trois dernières semaines, en dehors d’aller en cours. Ça faisait un moment que je ne m’étais pas VRAIMENT impliqué dans mes études lecteur. Si tu suis un peu, j’ai décroché l’an dernier au beau milieu de ma licence d’info, et pas parce que c’était difficile, non. Je suis un beau glandeur en fait je crois et je me décourage facilement. Ça m’a tué si tu veux, et si tu me connais vraiment, vraiment bien, tu sais qu’une fois ou deux dans ma baignoire j’ai trouvé mon rasoir très, très, mais alors très attirant. Malsain tout ça.

Donc je vais en cours, je rencontre des gens, j’apprend des choses. Tu avais déjà entendu parler de thème, de phème et de rhème lecteur ? Moi pas. Jusqu’à cette année. Il parait que c’est fondamental dans la grammaire allemande. Je ne savais pas. mais en tout cas, je trouve ça terriblement séduisant aussi. Je veux dire, mon prof de grammaire est barré, mais la façon qu’il a de présenter la chose est relativement intéressante.

Je ne peux pas en dire autant de ma prof d’économie en tout cas. Ni de mon prof de maths d’ailleurs. Moi qui pensait avoir la foi en matière de mathématiques, j’ai la nausée rien que de penser au cours de ce matin. Il faut dire que pourcentages, taux de variation, coefficients multiplicateurs ou élasticité sont difficilement des mathématiques. De la vulgaire arithmétique de bas étage, tout au plus. Et là je suis méprisant. Malsain tout ça.

À l’opposé, j’ai l’impression d’être un des rares étudiants de ma promo à apprécier mon prof de civilisation américaine. Quoique. C’est un bien grand mot. Apprécier la façon dont il dispense la connaissance, ainsi que la connaissance dispensée peut être.

Mais en dehors de tout ça, ce qui est à peine, j’ai l’impression de n’avoir rien fait. Aucun écrit, aucune pensée, aucune réflexion. J’ai l’impression de n’avoir influencé personne. Une terrible sensation de vide, comme si ces trois dernières semaines ne se seraient pas déroulées autrement si j’avais été absent. Et s’il y a une sensation que je déteste c’est vraiment celle là. Parce que je suis un peu beaucoup narcissique et égocentrique.

Si tu savais lecteur, c’est pas tous les jours facile d’être dans ma tête…


2 responses to “Considérations sans importance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :