Je met un string, je me peins en bleu, et je me casse sur Pandora

Mais en fait, non.

J’ai (enfin) vu Avatar de Cameron (en 2D). Et bof. C’est un blockbuster sympa, mais un blockbuster quand même, ce dont je ne suis pas fana. Mes reflexions sur ce film donc.

Il y a quelques répliques sympas. J’aime particulièrement quand la nana dans son hélico en peintures de guerres balance deux ou trois coups de minigun et marmonne «I’m not the only one who’s got a gun, bitch» ou quand le méchant colonel dit «Time to wake up !». Mais sinon, c’est effectivement, comme j’avais pu le lire sur internet, très similaire à Pocahontas. Bon, en même temps, j’avais vu l’image bien avant le film donc peut être je suis biaisé.

Par contre, j’ai bien kiffé les hélicos, qui ressemblent quand même drôlement à des Apaches (pour les hélicos de combat) ou à des Black Hawks (pour les transports légers. Voulu, pas voulu ? En tout cas m’est avis que s’il y a eu maquette à l’échelle 1:1, ces modèles réels ont servi pour la conception. Sinon, il y a les gros dumpers, et là, j’ai relevé une belle incohérence: ils ont un train moteur de deux essieux à l’arrière et un train directeur(/moteur ?) d’un seul essieu à l’avant. Et ça c’est des conneries par contre: pour une maniabilité et une stabilité portées à  leur maximum, ces véhicules ont seulement quatre essieux dans la vraie vie, parce que six essieux, ça fait un trop grand empattement.

M’enfin, je reviens sur les hélicos, pendant tout le film, je me suis demandé si cette configuration est viable aéronautiquement parlant. Pour rappel: deux rotors contrarotatifs sur chaque flanc, placé en V léger, avec un aileron arrière en V (ça, c’est bon, parce que ça minimise les commandes de vol, même si ça rend le pilotage plus ardu). Y a pas un ingénieur pour nous calculer ça les mecs ?


6 responses to “Je met un string, je me peins en bleu, et je me casse sur Pandora

  • JKB

    Whoah, alors ça c’est le commentaire le plus geek qu’il m’ait été donné de lire concernant Avatar. Chapeau, j’aime !

    Rien à redire sur les robots de combat bipèdes qui ont des énormes flingues mais des tout petits chargeurs ? Ou sur la présence sur lesdits robots d’un couteau géant mais qui n’est pas fixé à un bras ?

    • Tonio...ReinesHerz

      Non, rien de spécial à dire là dessus. Premièrement, parce que c’est un des éléments les plus Sci-Fi de la bestiole et qu’on ne peut pas en dire grand chose. Mais si on veut taper plus en détail là dessus, je dirais que c’est pas un robot, mais une exo-armure (Comme les Gundams, ou les armures énergétiques des Space Marines de Wrh 40k, ou encore des guerriers Taus dans le même jeu), donc le fait que le couteau ne soit pas fixé à un bras ne me choque pas tellement. Ensuite, le coup des chargeurs, à la limite, c’est pas ça qui me choque. On voit clairement que le pack de munitions est dans le dos et qu’il est relié à l’arme par une durite (faute de mot plus approprié) d’alimentation. Là où ça me choquerait à la limite, c’est qu’à plusieurs reprises dans le film, on voit les exo-armures se faire arracher leurs armes des mains et que celles-ci volent au loin, comme si la durite avait subitement disparue. Sinon, tu crois qu’il y a un retour de force dans les contrôles internes ? Moi ça m’a travaillé pendant toutes les scènes de bataille…

      • JKB

        Ah le retour de force on dirait qu’il y en a, parce que quand ils se font désamer on dirait que l’opérateur a mal.

        Ceci dit, honnêtement, je n’ai pas exactement envie de me repasser ce film (même en HD) pour la beauté du geste d’analyser le travail bâclé effectué sur les diverses mécaniques ;-)

      • Tonio...ReinesHerz

        Moi non plus, j’ai pas que ça à faire ^^

  • unefilleendevenir

    sentiment de solitude…j’ai bien aimé…je n’avais vu aucune bande annonce, rien de rien avant d’entrer dans la salle
    n’ai absolument pas vu le temps passer (ce qui est bon signe)
    ne me suis posée aucune question sur la crédibilité technique du matos de l’armée (pas plus que sur l’idée même de transférer sa conscience dans un corps allien construit de toute pièce par l’Homme)
    j’ai adoré les formes, les couleurs, la magie du monde décrit (surtout avec l’arbre aux âmes)
    bon, évidemment on n’échappe pas au côté manichéen : les gentils contre les méchants
    et en plus les gentils qui gagnent à la fin (hip hip hip hourra pour le happy end)
    donc certes pas un film parfait, mais un beau film (pr les yeux) et sans problèmes de rythme ni d’incohérence (à mon goût) dans le scénario
    voilà cher Tonio !

    • Tonio...ReinesHerz

      Je suis assez d’accord de ce côté là, sur le point de vue du pitch, le film n’est pas spécialement raté. Cependant, comme le disait JK, c’est mon côté geek, un peu perfectionniste et je cherche la petite bête. Tu noteras d’ailleurs, que je ne critique pas trop en qualité, mais en genre: ce genre de films n’est pas trop mon truc. Je l’ai donc regardé en laissant mon esprit vagabonder à droite et à gauche, et il s’est plus accroché à ce genre de détails qu’à l’histoire elle même (qui est quand même un bon réchauffé de Pocahontas, m’a confirmé ma mère)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :